Capsule, 1 Ça commence ici

Bonjour à vous et bienvenue. Dans les prochaines semaines, nous allons partager avec vous quelques anecdotes, souvenirs et réalisations depuis notre fondation en 1960. Depuis le tout début de l’aventure des optimistes de Sainte-Foy feu notre ami Benoit Morin (image ci-haut) a publié un journal appelé l’Échos du pont. A partir de la lecture de ce journal j’ai fait ressortir des événements, réalisations anecdotes soit plein de petits bouts de la vie de notre club depuis sa fondations. Vous n’aurez pas à lire de long textes pour tout savoir. Quelques lignes ou courts paragraphes. Venez nous voir régulièrement et suivez aussi ces capsules d’histoire sur notre page Facebook. C’est un rendez-Vous.

Daniel, secrétaire du club et webmestre

Avant de débuter l’histoire du Club Optimiste de Sainte-Foy, laissez-moi vous faire une brève introduction de notre mouvement

Tout d’abord en 1911, quatre (4) clubs optimistes furent fondés. Les clubs de Buffalo, de Denver, de Louiseville et de Washington.

En 1919 se tenait le premier congrès Optimiste à Louiseville où se trouve le siège social d’Optimiste international.

Puis en 1923 le congrès optimiste se tient à l’hôtel Edgwater de Chicago. C’est à ce moment que le mouvement optimiste devient international et que furent établis les 5 grands points de l’optimisme. Qu’est-ce que l’optimisme. À l’origine on concluait tout est bien dans meilleur des mondes possibles comme la signification du mot optimisme est beaucoup plus profonde on en est venu à nos jours à conclure les buts immédiats suivants

Considérer l’optimisme comme une philosophie de vie

Promouvoir un intérêt sérieux pour les affaires civiques et gouvernemental

Inspirer le respect de la loi

Favoriser le patriotisme et travailler en vue d’une entente international

Aider et encourager la jeunesse

Le 30 octobre 1960 le Club Optimiste Sainte-Foy est fondé officiellement  et compte 41 membres. La première activité se tient le 3 décembre et c’est un Noël pour les orphelins. Chaque membre était invité à payer une cotisation de 8$ par mois incluant les repas et la cotisation à l’Optimiste International qui était de 5$ annuellement.

Capsule 2, 1960-61

Été 1960 six hommes assis sur une p’tite caisse de bière devant une porte de garage discutaient de la possibilité de fonder un Club Optimiste à Sainte-Foy. Ces joyeux lurons passèrent de la parole aux actes et le 30 octobre 1960, naissait le Club Optimiste Sainte-Foy.

La première grosse activité fut de coordonner l’hébergement d’une équipe du tournoi international de hockey Pee-Wee.

Un autre petit geste des membres du club fut de s’impliquer financièrement dans la communauté. Voici un petit texte tiré du feuillet paroissial de la paroisse Notre-Dame de Sainte-Foy du 25 juin 1961

Il nous fait plaisir de mentionner à l’attention des paroissiens que le Club Optimiste Sainte-Foy dont le but est l’œuvre du petit gars accorde généreusement son aide à notre colonie de vacances de jour qui se tiendra au Lac Saint Augustin pour nos garçons et pour nos filles. À cette occasion le Club Optimiste Sainte-Foy payera le transport de 80 jeunes les lundi et mardi de la 1ere semaine de même que le transport de 160 enfants le lundi pour les 5 autres semaines. Ce geste mérite notre reconnaissance et nous espérons que d’autres organisations voudront imiter ce geste généreux. Le coût de transport pour un autobus est de 15$ par jour.

Capsule 3, 1962

Janvier 1962 organisation d une promenade en traineau 4$ par couple

Février 1962, le club préparait son premier concours d’art oratoire. Sept jeunes ont présenté leur discours.

 Le 19 février 1962 il fait tempête sous le ciel de Québec.

Les 19-20-21 et 22 avril, une cabane à sucre dans le centre d’achat Place Laurier avec vente de produits de l’érable comme financement.

2 Juin Première édition de l’activité sécurité à bicyclette

11 juin, conférence du Colonel Robert Filteau médecin commandant et consultant de l’Hôpital militaire de Québec. Cet homme de science a expliqué en mots simples à quel point le Canada était impliqué dans le conflit Est Ouest pour la suprématie de l’espace.

31 aout, premier tournoi de golf au club de Levis sur la route trans canada au cout de5$ par joueur ceux qui ne veulent pas jouer peuvent venir pour le buffet et la soiree dansante moyennant 3$. Responsable, Pierre Racine, Jean-Marc Parent et Ben Morin. Le 24 septembre 1962 le club compte 50 membres.

Capsule 4, 1963

Octobre réunion du district au restaurant Les Grands Boulevard

9 novembre, gala de quille 1$ au salon de quilles Laurier

18 février, soirée carnavalesque à Sainte-Foy 1$ par personne

19 février soirée des Couches-tard au Château Frontenac animé par Jacques Normand et Roger Beaulu

Le club héberge des jeunes participant au tournoi Pee Wee

Mars Le club compte 56 membres

23,24 et 25 mai, Convention de district à Shawinigan district 28

Du 1 au 8 juin,  la sécurité à bicyclette. Les membres visitent 20 écoles. À chaque visite il y a projection de film de sensibilisation en collaboration avec L’Office National du Film et le ministère des transports. Suites aux présentations, les jeunes devaient passer un examen. Lors de cette édition 75% des jeunes ont complété l’examen avec succès et reçurent un certificat de cycliste prudent (5500 jeunes participants) Le 8 juin les jeunes étaient invités à participer a un rallye sous la présidence d’honneur du révérend père G Lupien directeur fondateur de Cyclo touriste Québec

Du 23 au 27 juin, convention international optimiste  à Toronto

Qui sont les membres de nos clubs optimistes? Des milliers d hommes d’affaire, des médecins, des avocats, des professeurs, des athlètes qui oublient leur titre d’un commun accord s’occupent spécifiquement des besoins particuliers de leur communauté où ils se trouvent. Du plus humble village aux plus grande métropoles combinent leurs idées et leur talents. Les Optimistes vivent sur des champs d’action où leurs efforts conjoints représentent une histoire glorieuse

Pourquoi devenir Optimiste?

Pour bénéficier des avantages d’une association de ses semblables.

La satisfaction qu’apporte la bonne camaraderie.

Rencontrer des gens dans une atmosphère de chaude amitié

De développer ses talents d’orateur et de chef et d’accentuer les traits de sa personnalité

Une opportunité d’exprimer des idées personnelles contribuant au bien être régional

De mettre en pratique le slogan l’ami du petit gars et de revivre sa jeunesse en s’occupant des jeunes

Augmenter continuellement les connaissances des membres par des orateurs et des programmes variés sur des sujets d’actualité

Étendre ses relations et se faire des amis par tout le royaume optimiste

Capsule 5, 1964

Printemps 1964, le Club réserve le Manège Militaire des Voltigeurs et organise une danse Cadillac. Souper, soirée dansant, animation et pour conclure la soirée le club fait le tirage d’une rutilante Cadillac flambant neuve valant 6000$

Dans le cadre d’ Expo Québec du 4 au 14 septembre, le Club Optimiste Sainte-Foy s’associe avec le Club Kiwanis et organise le 1er septembre, une grande parade dans la ville. La vedette de cette parade est une vache du nom de Elsie, la mascotte de la Laiterie Borden. La vedette Elsie est accueillie par le Maire de Québec  à l’Hôtel de Ville d’où partira le défilé. Elle sera escortée par le corps de tambour et clairon Les Éclairs de Québec, par tous les membres Optimistes et Kiwanis disponibles et le Service de Police de Québec. La parade se termine à la centrale de police du Parc Victoria. Suite à cet événement le Club Optimiste Sainte-Foy et le Club Kiwanis tiendont un kiosque à Expo Québec. Plus de 140 000 personnes visiteront le kiosque. Notre ami Gaston Morin était le coordonnateur de l’activité. Ce kiosque est la principale source de financement du Clubs Optimiste Sainte-Foy et le Club Kiwanis. 

Dans les règlements de Optimiste International, un point stipule que si un membre est absent plus de trois fois sans motivation il est expulsé.

Lundi 7 décembre, le club organise le souper des orphelins avec les jeunes du Mont Saint-Aubert. Chaque membre est jumelé a un jeune orphelin. Le club remet 100$ au Mont Saint-Aubert pour l’organisation d’activités sportive hivernales.

Capsule 6, 1965

Gaston Morin est président du club qui compte 48 membres. Le Gouverneur du district est Claude Auger. Les conjointes des membres étaient appelées affectueusement les Optimettes

Le 7 février, Montréal est l’hôte de l’assemblée du district

Le Club Optimiste de Trois-Rivières reçoit officiellement sa charte le 13 février. Le coût de cette soirée de remise de charte est de 15$ par couple. Les gens peuvent louer une chambre au Môtel pour la modique somme de 6$ la nuit en occupation double

Le 27 mars c’est au tour du Club Optimiste Lorette de recevoir sa charte 15$ aussi par couple.

Les 21, 22 et 23 mai 65 notre regretté ami René Caron est l’organisateur de la convention des Optimistes à l’Hôtel L’Esterel

En août après plusieurs semaines de travail, Henri Martel et son épouse mettent sous presse un classique du Club Optimiste de Sainte-Foy son livre de recettes Les Bonnes Fourchettes du Québec. Le coût de ce livre en 1965 était de 1$. Au fil des ans, c’est 50 000 copies qui ont été imprimées. Le club aujourd’hui en a encore une centaine seulement au coût de 10$

Capsule 7, 1966

7 janvier, activité sociale au Relais du Lac Beauport. Promenade en traineau, danse, orchestre buffet fin de soirée. 6$ par couple.

Le club décide de supporter le corps de tambour et clairon, Les Diplomates de Québec. 74 jeunes composent ce groupe. Le club les soutient financièrement et organise des voyages pour les accompagner en compétition.

Mars, démarchage pour la fondation d’un club a Princeville

16 avril, remise de charte club Vanier au Motel Cardinal route 2 (boul. Hamel) Ancienne-Lorette. 10$ couple

20 21 22 mai assemblée de district au Holliday Inn, inscription 20$. 37 participants du Club Sainte-Foy.

11 juin, fondation du Club Shawinigan-sud

12 juin, remise de charte du Club Princeville. 12$ par couple

Juillet 66, Les Diplomates de Québec compétitionne au stade municipale Québec avec 6 corps de tambours et clairon provenant de Dorchester-Massachusetts, Ottawa, Drummondville et Shawinigan

1er octobre. René Caron élu gouverneur 66-67 Maurice Bilodeau élu au poste de lieutenant-gouverneur. Pierre Racine président du Club Sainte-Foy composé de 43 membres

Novembre 66, appréciation jeunesse. Un jeune sera proclamé maire d’un jour. Il remplacera Monsieur le Maire Gilles Lamontagne. Pour le deuxième parti de cette activité un autre jeune sera proclamé premier ministre d’un jour à la Place de Monsieur Daniel Johnson Premier Ministre de la province avec réception officiel, conférence et visite prive de l’Assemblée Nationale.

Capsule 8, 1967

Dans le cadre du Carnaval de Québec en février 67, les membres du Club Optimiste Sainte-Foy invitent le Président de l’optimiste international à visiter la ville de Québec et de participer à la parade

En mai 67 le concours art oratoire se tient à l’aquarium de Québec

Les 19, 20 et 21 mai l’assemblée district se déroule à Ottawa

Le 28 mai le Club organise une grande soirée avec dégustation de vin et fromage au profit du corps de tambour et clairon Les Diplomates de Québec

Capsule 9, 1968

Le club renouvelle et peaufine l’ensemble de ses activités et prend une part active dans le Carnaval de Québec. Les membres  cherchent aussi un moyen de valoriser le concours d’art oratoire. Cette même année le club entame des démarches afin d’acheter un terrain pour les activités des scouts de De Saint-Ursule.

28 Octobre, notre ami Gaston Morin part pour la France avec un phoque de L’aquarium de Québec. Il va donner une conférence sur les animaux du Canada. Gaston est un expert de renommé mondiale dans le domaine. Il anime des émissions de radios et de télévisions ici et en France. Fondation du premier club optimiste jeunesse Ulysse dans la grande région.

13 novembre, les membres du club lancent la semaine de l’appréciation jeunesse à la centrale de police de Québec en présence du Maire de Québec et le Cardinal Maurice Roy. Le même soir le club faisant parti des gouverneurs de l’aréna de Sainte-Foy, a remis un chèque de 1000$ au maire de Sainte-Foy Monsieur Roland Baudin.

Capsule 10, 1969

12 février Le club accueille le président de Optimist International Gene Stermberg et son épouse Ruth. Ils viennent à Québec pour participer à la parade du Carnaval de Québec.

10 avril ,Les pères capucins du séminaire Saint-Francois collaborent étroitement à la réalisation de l’art oratoire. C’est 800 textes qui ont été soumis à la sélection. Douze jeunes participeront à la grande finale. Le thème était ‘’Le respect de la loi, élément fondamentale de toute société’’

13 septembre de 14h00 à 14h30 le club présente la finale de son concours d’art Oratoire à télé 4 (Maintenant TVA ). André Jean animateur vedette de la station et membre du club optimiste, anime cette émission.

Pour souligner leur dixième anniversaire le club de Sainte-Foy souhaite fonder un nouveau club optimiste. Ils envisagent une possibilité à Saint-Raymond de Portneuf

Capsule 11, 1970

L’année 1969, 1970 fut une année très bien remplie

Le 25 octobre 1969, une délégation de 12 membres assistait à la remise de charte du Club Optimiste de Chicoutimi.

Novembre, campagne de financement. Le club organise un souper spectacle au cout de 3.50$ par personne avec comme artiste invité Jacques Desrosiers( Patof le clown)

19 novembre souper pour démarrer la fondation du Club Optimiste de Saint-Raymond.

22 novembre, une délégation du Club se rend à la remise de charte du Club Optimiste Alma, fondé par le Club Optimiste de Grand-mère.

27 novembre, premier enregistrement des prestation des jeunes participant à l’art oratoire édition 1969-70

6 décembre remise de charte du Club Optimiste de Sainte-Croix de Lotbinière, fondé par le Club Optimiste de Lévis

31 décembre 21h00, 2e campagne de financement du club. Party de la Saint-Sylvestre au Holliday Inn de Sainte-Foy. Le cout 15$ par couple. Danse avec deux orchestre suivit d’un copieux buffet gastronomique.

5 février, arrivée à l’aéroport de L’Ancienne-Lorette du président de l’optimiste international Monroe Marlowe et son épouse Évelyne. Des représentants de chacun des clubs sont présent pour le reconduire au Château Frontenac. Le lendemain 6 février une journée bien remplie. A 14h30 visite de la ville, 16h30 match de hockey au tournoi peewee, 17h30 cocktail et 19h30 enregistrement du concours Art oratoire à l’antenne de Télé 4 (aujourd’hui TVA). le 7 février notre président international s’en retourne chez lui pas mal fatigué mais très impressionné par sa tournée.

Le 10 février, parade opti-jeunesse dans le cadre du Carnaval de Québec

11 mars, Afin de faciliter le recrutement et de répondre aux question des gens à propos des optimiste. Le Club tient un émission de télévision de 30 minutes diffusé à télé 4 . Gaston Morin est délégué par le club pour cette mission. Il a la tâche de parler des activités des optimistes et de répondre aux questions des téléspectateurs.

4 mai grande finale de club du concours art oratoire 19h30 à télé 4.

9 mai remise de charte du Club Optimiste de Daveluyville, fondé par le Club Optimiste de Princeville qui vient à peine d’être fondé par le Club Sainte-Foy il y a 4 ans.

29 mai, grande finale de zone du concours art oratoire à télé 4

Après 6 mois de travail,  le 20 juin c’est la remise de charte du Club Optimiste de Saint-Raymond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *